Présentation du MDL Disneyland® Paris Major

Par Nuhwanda, le 02.05.2019

 

Présentation :

Avant dernier Major de la saison 2018/2019 organisé par Mars Media et Disneyland® Paris qui se déroulera à l'Arena Disney® events.

Équipes qualifiées :

  • Evil Geniuses (Amérique du Nord)
  • compLexity Gaming (Amérique du Nord)
  • Beastcoast anciennement TEAM TEAM (Amérique du Nord)
  • paIN Gaming (Amérique du Sud)
  • Chaos Esports Club (Amérique du Sud)
  • Team Secret (Europe)
  • Team Liquid (Europe)
  • OG (Europe)
  • Virtus.Pro (CIS)
  • Team Empire (CIS)
  • Keen Gaming (Chine)
  • PSG.LGD (Chine)
  • Vici Gaming (Chine)
  • Fnatic  (Asie du Sud Est)
  • Mineski (Asie du Sud Est)
  • Ninjas in Pyjamas (Minor Dota Pit 2019)

Dotations : 1 000 000 $ (891 590 €) au total et 15 000 points DPC.

  • 1er :            TBD - 4950 points DPC 
  • 2ème :        TBD - 3000 points DPC
  • 3ème :        TBD -  2100 points DPC
  • 4ème :        TBD -  1350 points DPC
  • 5/6ème :     TBD -  900 points DPC
  • 7/8ème :     TBD -  450 points DPC
  • 9-12ème :   TBD - 150 points DPC
  • 13-16ème : TBD - 75 points DPC

Commentateurs :

L'équipe anglaise restera celle qui sera diffusée dans l'Arena mais la FroggedTV est invitée officiellement au Major et sera donc présente sur place avec douze talents (seront-ils aussi beau que les Chinois ?).

Ca manque de parité, mais regardez comme ils ont la classe : 

 

Format du tournoi :

  1. Phase de quatre groupes de quatre équipes, se rencontrant en format GSL en BO3. Les deux premiers de chaque groupe se qualifient pour le haut de l'arbre principal des phases finales. Les deux derniers iront dans le bas de l'arbre. Aucune équipe ne sera éliminée à la fin de cette phase.
  2. Phase finale avec un arbre à double élimination en une seule manche pour la première série du bas de l'arbre, une finale en BO5 et le reste avec des rencontres en BO3.

 

Phase de groupe :

 

 

Pronostic :

Ce classement est entièrement personnel et reflète juste mon ressenti sur les équipes présentes pour le Major de Paris.

  • 13-16ème place, ceux qui n'ont pas beaucoup de chance de passer le premier tour : 

Beastcoast (TEAM TEAM)

Bien qu'ils aient signé chez une organisation esport, ils ont complètement raté leur tournoi lors de l'ESL one Mumbai et ont changé deux joueurs depuis. Le niveau des nouveaux joueurs est à voir mais le temps d'adaptation dans l'équipe paraît court pour pouvoir espérer beaucoup d'eux pour ce Major.

 

 

Team Empire

 Ils ont bien réussi dans les qualifications CIS en ne perdant que contre VP, mais avec Secret et NiP dans leur groupe, ils ont de fortes chances de tomber directement en lower bracket. Ils ressemblent plus à des Stormtroopers qui vont manquer leur occasion lors de ce tournoi. 

 

paIN Gaming

 Une équipe assez jeune et entièrement composée de joueurs brésiliens. Pourront-ils résister aux envahisseurs ?

 

compLexity Gaming

Ils ont aussi fait un changement de joueur juste avant le Major (monkeys-forever à l'essai qui remplace Deth) et déjà avec des performances moyenne je ne donne pas grand espoir pour eux.

 

  • 9-12ème place, ceux qui peuvent surprendre : 

Mineski

Le deuxième espoir de la région SEA mais toujours en dessous de Fnatic pour cette saison. L'arrivée de trois nouveaux joueurs cette année leur ont permis cette qualification au Major mais au vue du groupe C, je pense que même kpii ne pourra pas les aider à vaincre les Chinois.

 

 

Ninjas in Pyjamas 

Je les place peut-être bien bas quand on sait que les derniers vainqueurs des Minors ont fait de bonnes performances au Major qui ont suivit. La phase de groupe a été très faible pour NiP, qui ont peut-être trouvé leur style de jeu plus tard dans le tournoi. A voir contre les "grosses" équipes présentes à Paris.

 

 

Chaos Esports Club 

w33 le chouchou des Sud Américains sera-t-il assez en forme pour carry son équipe et récupérer des points DPC en vue de The International ? On sait qu'il en a le potentiel, mais la compétition va être rude car beaucoup d'équipes visent la qualification directe avec ce tournoi.

 

Fnatic 

Avec un dernier Major bien réussi, Abed entre autre nous a montré qu'il était l'homme fort qui pouvait emmener son équipe loin.

 

  • 5-8ème place, ceux qui peuvent aller loin mais pas forcément au bout :

OG

On les sait performant sur les gros tournois, et le retour de l'enfant prodige Ana redonne de l'espoir à tous les fans. Qui de mieux qu'une équipe avec Ceb pour gagner le premier Major en France.

 

Team Liquid

Des matchs pas vraiment convaincants lors des qualifications, mais les talents sont toujours là dans cette équipe à gros potentiel. Pourtant une année décevante avec une douzième place au classement DPC (525 points seulement), ce tournoi est donc très important pour eux !

 

 

Keen Gaming 

Des Chinois bien en forme lors des qualifications pour le Major et une victoire récente à l'ESL Mumbai. Ils seront des adversaires difficiles, mais à voir contre des équipes comme Secret, VP ou EG.

 

Vici Gaming

Dernière gagnante du Major et déjà qualifiée pour The International, c'est l'équipe à battre pour beaucoup. Leur défaite contre Keen lors des qualifications et le retour de Somnus me font tout de même croire qu'ils ne sont plus la meilleure équipe Chinoise du moment.

 

  • 4-1ère place, ceux qui peuvent prétendre au titre :

PSG.LGD 

Si leur mid Maybe est de retour et bien en forme, ils ont de bonnes chances d'aller loin et de décrocher le titre, ou au moins assez de points DPC pour la qualification directe à The International.

 

Virtus.pro

La meilleure équipe de l'année, mais ils sont souvent leur propre ennemi. Vont-ils encore pouvoir aller en final d'un Major ?

 

Evil Geniuses

Une assez bonne année dans l'ensemble mais trop de troisième place et aucune victoire. Est-ce que le King, SumaiL, peut enfin les emmener à la victoire et briser la malédiction d'Arteezy ?

 

 

Team Secret

La machine qui fonctionne et qui fait rêver toutes les petites filles ! Des joueurs comme Zai ou Nisha bien en forme et ils remporteront le titre sans souci.

 

 

Sources :

Site officiel MDL Disneyland® Paris Major

Liquipedia

 

Et un grand merci à Super Paper pour les images !